Quel dispositif d’alarme pour travailleur isolé ?

Appelé à travailler seul sans contact avec ses autres collègues, le travailleur isolé est un employé comme les autres. Il est qualifié d’isolé juste à cause de la nature des tâches qu’il effectue. Il est le plus souvent loin de son entreprise et c’est justement pour cette raison que le législateur a prévu pour sa sécurité des équipements pour assurer sa sécurité.

L’application DATI qui révolutionne la protection du travailleur isolé

Présenté comme une application qui peut être facilement installée sur les smartphones, le système des pti (protection du travailleur isolé) peut souffler un grand coup de soulagement. Cette application regroupe tous les pti dati (dispositif d’alarme du travailleur isolé) pour assurer sa protection. Depuis son téléphone, il peut se servir du bouton SOS pour alerter à propos de la situation qu’il traverse.

Qu’il soit en situation d’agression ou dans un espace confiné, l’application émet des signaux et communique sa position afin qu’une intervention soit organisée. Ces applicatifs sont de l’ordre de l’avenir car ils sont équipés de plusieurs fonctionnalités qui permettent d’avoir une idée exacte de ce qui arrive aux travailleurs isolés.

Le DATI GSM

Ce dispositif est un peu plus vieux que l’application. Il est équipé d’un bouton SOS. Le travailleur est appelé à appuyer sur ce bouton pour signaler à la centrale de surveillance la situation urgente. Lorsque l’appel de SOS est lancé, la centrale peut facilement localiser le travailleur. Cet équipement émet également des alertes automatiquement dès qu’il perd de manière brutale sa verticalité. Il peut être aussi relié à l’ordinateur central par le biais de certains numéros qui y sont configurés d’avance et cette option est activée pour des situations en cas de travail en équipe.

Le DATI portatif radio

C’est le plus ancien de tous les équipements de protection du travailleur isolé. Il est uniquement doté du bouton SOS qui une fois déclenché établit une liaison avec la cellule de surveillance. Il faut nécessairement que le travailleur soit encore dans ses états avant de prévenir la hiérarchie.