Avantages et inconvénients de l’assurance vie

Il est très courant de se voir proposer des contrats d’assurance vie dans les banques, assurances et autres institutions financières. Ces contrats sont présentés comme le moyen ultime de mettre à l’abri ses proches en cas de décès. Quels sont les types d’assurance vie ainsi que leurs avantages et inconvénients ? 

Les types d’assurance vie

Une assurance vie est un contrat entre une assurance et un souscripteur où l’assurance s’engage à payer une certaine somme souvent conséquente à la partie de l’assuré à la survenue de sa mort. Dépendamment du type de contrat, d’autres types d’événements peuvent déclencher le paiement : maladies graves ou handicap majeur par exemple.Vous pouvez voir ici  les différents cas de figure.

Il existe trois types de contrats d’assurance vie : 

  • L’assurance en cas de vie : la somme est versée à l’assuré si ce dernier est toujours en vie à l’échéance du contrat. Ce type de contrat est davantage utilisé comme moyen d’épargne.
  • L’assurance en cas de décès : la somme est versée à un/des bénéficiaire(s) en cas de décès de l’assuré.
  • L’assurance mixte de vie et de décès : il combine les deux contrats cités au-dessus.

Les avantages et inconvénients

Les avantages d’un contrat d’assurance sont nombreux. En premier lieu, elle constitue un moyen d’épargne simple et efficace. Avec un taux de rendement élevé et une adaptabilité à votre profil, elle bénéficie d’une fiscalité très avantageuse qui fait d’elle un excellent moyen de transmission de patrimoine à moindre coût. 

Ses inconvénients résident principalement dans le fait qu’il y a la possibilité d’une baisse de rendement. En effet les comptes d’assurance d’une monnaie donnée peuvent voir leur rendement partir à la baisse en même temps que cette monnaie perd de sa valeur sur le marché de change. L’autre inconvénient majeur est : les frais de gestion. Entre les frais d’entrée, les frais d’arbitrage et les frais de retrait, il y a de quoi faire un calcul à tête reposée pour calculer exactement ce que la souscription pourrait rapporter malgré ces frais.