Comment fabriquer soi-même un masque AFNOR ?

Il est évident que les masques en tissus ne remplacent pas ceux FFP2 ou FFP3. Mais le plus important c’est de limiter la transpiration de postillon entre les gens. Aussi, les distanciations sociales sont très importantes à respecter, afin de limiter la propagation du virus du covid19. Maintenant revenons à notre sujet, sur la fabrication de masque en tissu AFNOR. Si vous souhaitez fabriquer votre propre masque en tissu AFNOR, voici les étapes à suivre.

Quels conseils pratiques d’AFNOR ?

Le meilleur masque doit empêcher au maximum les minuscules gouttelettes de jaillir. Raison pour laquelle AFNOR recommande qu’il doit être composé de deux ou trois couches de tissu, au maillage  serré, comme le polyester ou la viscose, qui ne laisse pas passer le soleil. Il met également un tuto masque à votre disposition, afin de vous permettre de réaliser vous-même vos masques.  Pour que le masque soit assez efficace, il doit couvrir la bouche, le nez, le menton et les joues. Il doit également être ajusté sur le visage, de telle sorte qu’il n’y ait pas d’espace entre le masque et la peau. Il faut donc que la taille du masque soit adaptée au visage.

Les étapes de fabrication

Pour fabriquer votre masque, il vous faut du tissu 100 %  coton, une bande élastique souple à découper pour les deux oreilles, des épingles. Pour commencer, découpez deux carrés de tissus de 20 cm x 20 cm. Mettez le tissu à l’envers et cousez les deux carrés en haut et en bas. Retournez le tissu puis cousez de nouveau le long des premières coutures. Formez les plis de votre masque de 2,5 cm. pliez les faces avant du masque et rabattez 1 cm de bord, puis recousez. Avec l’épingle à nourrice, passez les élastiques dans les passants. Ajustez la taille des élastiques  et nouez-les. Votre masque est ainsi prêt et vous pouvez vous en équiper pour vos sorties.