Les congés menstruels : la meilleure nouvelle du siècle pour les femmes

Pendant les menstrues, les femmes passent des moments très désagréables. Que les règles soient douloureuses ou non, toutes les femmes ont envie de rester à la maison se reposer, au lieu de faire des mouvements et tracas qui risqueraient de les salir. Alors l’adoption d’une loi sur un congé menstruel ne peut qu’être applaudi par toute les femmes. Parlons donc de cette bonne nouvelle.

En quoi consiste les congés sur les menstrues ?

Les congés sur les menstrues ne concernent que les femmes souffrant de règles douloureuses. C’est une expérience mise en place par certaines entreprises en France. L’expérience consiste à prendre au moins deux jours de repos pendant les menstruations sans demander la permission et sans risques de se voir défalquer le salaire quel que soit le type de leurs contrats. Cliquez ici pour en savoir plus sur cette nouvelle expérience. Il n’est pas rare de voir qu’une femme prenne un jour de congé sans informer son patron et se voir soit renvoyée soit la journée défalquée de son salaire.

Inconvénients de cette décision sur les femmes

Bien que les congés menstruels arrangent toutes les femmes, il y a certaines femmes qui ne sont pas du même avis, plus précisément les féministes. Pour elles, il est déjà difficile pour la femme de se faire une place dans ce monde. Les employeurs pourraient prendre cela comme prétexte et critère d’embauche. Aucun patron d’entreprise ne veut payer une employée qui manquera de se présenter au service pendant au moins deux jours chaque mois en plus des jours du week-end. Par ailleurs, on risque de prendre les femmes en pitié car elles seront représentées comme des personnes fragiles à protéger, auxquelles il ne faudrait pas demander des efforts, parce que souffrant déjà d’un mal. Aussi, les hommes et certaines femmes peuvent voir cela comme un favoritisme à l’endroit du genre féminin qui est payé même au repos.